Définir le temps avec les différents types de nuages.

Pour les météorologues, les nuages recèlent encore des secrets qui rendent difficiles des prévisions météorologiques plus précises. Pour que les nuages se forment, de nombreux processus physiques différents et interdépendants sont nécessaires, et ils sont toujours en mouvement. Ainsi, un nuage se transforme constamment, grossit et se dissipe à nouveau. 

Qu’est-ce qu’un nuage ?

Un nuage est une accumulation de gouttelettes d’eau ou de cristaux de glace, ou les deux, dans l’atmosphère terrestre. Il flotte dans la troposphère et ne touche généralement pas le sol. Les nuages se forment par condensation ou sublimation de l’air sursaturé en vapeur d’eau sur des particules d’aérosols appropriées. Cependant, tous les nuages ne se valent pas : l’Organisation météorologique mondiale a établi une classification obligatoire des nuages. Il existe actuellement 10 catégories de nuages, 14 types de nuages, 9 sous-catégories de nuages ainsi que 9 nuages d’accompagnement et formes spéciales. 

Les nuages et où les trouver

Les familles de nuages comprennent les dix genres de nuages, qui sont à leur tour divisés en de nombreuses sous-espèces et sous-types. La manière dont un nuage s’est formé n’est pas importante, l’Atlas des nuages se base uniquement sur l’apparence des nuages.

L’atlas des nuages distingue quatre familles de nuages en fonction de la hauteur (l’étage) de leur limite inférieure :

  • nuages de haute altitude : cirrus, cirrocumulus, cirrostratus
  • nuages de moyenne altitude : altocumulus, altostratus
  • nuages bas : stratocumulus, stratus
  • nuages qui s’étendent verticalement sur une grande distance : Nimbostratus, Cumulus, Cumulonimbus 

Différents types de nuages

Cirrus
Ce nuage à l’étage élevé est composé uniquement de glace. Le vent fort a déchiré le nuage et lui a donné un aspect plumeux. Il n’y a pas de précipitations. Se situe à 8000 – 12 000 mètres d’altitude

Cirrostratus
Nuage élevé composé principalement de cristaux de glace. La face inférieure de ces nuages est claire. Ces nuages ne produisent pas non plus de précipitations.

Cirrocumulus
Nuage stratifié élevé composé principalement de glace. Avec ce type de nuages, un anneau, un « halo » se forme autour du soleil.  Il n’y a pas de formation de précipitations avec ce type de nuage !

Altocumulus

De 3000 à 6000 mètres, c’est le signe d’un temps instable et mauvais. Si les altocumulus se combinent avec des nuages stratiformes de moyenne altitude, il faut alors se munir d’un parapluie. Selon planète info, en été, lorsqu’il fait chaud, ils forment des nuages en forme de tour et il y a alors un risque d’orage. Le matin, dans le ciel, ils peuvent toutefois se dissiper avec l’augmentation de la force du soleil, jusqu’à ce qu’ils se gonflent fortement l’après-midi et donnent des orages. 

Altostratus

Nuage de haute couche = altostratus avec 3000 à 6000 mètres. Il s’agit du lien entre le voile élevé (cirrostratus) et la couche de pluie verticale (nimbostratus). Ce nuage gris sans contour, qui voile nettement le soleil, se forme lorsque de grandes masses d’air sont lentement soulevées, comme par exemple au cours d’un front chaud au sein d’une zone de basse pression qu’il annonce. Si l’altostratus se densifie et que la limite inférieure s’abaisse, il commencera bientôt à pleuvoir de manière prolongée.

Nimbostratus

Hauts de 2000 à 5000 mètres, ils s’étendent souvent sur des centaines de kilomètres. Le soleil est ou à peine visible. Pluie prolongée (« pluie de terre ») ou chutes de neige, dans certaines circonstances pendant des jours. Si le ciel s’éclaircit ou si des trous apparaissent dans la couverture nuageuse, les précipitations cessent rapidement. 

Stratocumulus 
Entre 500 et 2000 mètres d’altitude, c’est le type de nuage le plus fréquent en Europe centrale, et il s’agit généralement d’un nuage de beau temps. Bancs de nuages bas clairement délimités qui s’étendent en couches sur tout le ciel. Il a un aspect de peu de pluie (eau) et de légères chutes de neige sont possibles à partir de ces nuages.  

Cumulonimbus 

Nuage de haute altitude dont la face inférieure est souvent sombre, noire, et dont les parties hautes, constituées de glace, sont souvent lumineuses lorsqu’elles sont éclairées par le soleil. Les averses d’orage, de pluie, de neige, de grésil ou de grêle vont de pair avec de tels types de nuages. 

Cumulus

Du sol jusqu’à 6000 mètres, c’est un des types de nuages les plus fréquents. Des masses d’air ascendantes dues au réchauffement du sol se refroidissent jusqu’en dessous du point de rosée, le nuage se forme. Souvent lors de belles journées d’été, il se dissipe souvent au cours de la journée. Mais les cumulus peuvent aussi s’élever dès la mi-journée et s’empiler comme des choux-fleurs en fusionnant avec d’autres cumulus. Des orages sont alors imminents. Si des nuages en amas élevés arrivent de directions sud à nord-ouest, cela annonce l’approche de formation du front froid d’une zone de basse pression. Le temps sera alors humide (averses de pluie, des gouttelettes d’eau ou de neige), frais et venteux. 

Stratus 
Nuage bas sans contours qui peut parfois envelopper des montagnes et qui est donc également appelé brouillard élevé. Une bruine ou de légères chutes de neige sont possibles à partir de ces nuages.

 

Articles récents

Zoom sur les meilleurs films 2014

Les films détournent les règles et permettent aux gens de vivre des expériences qu’ils ne pourraient pas vivre autrement. L’industrie du divertissement est diversifiée et

En lire plus

Partager l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn